Langues:
Accueil » Inde et l'objectifs du Millénaire » Niveau 1

Progrès de l’Inde dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

Inde et l'objectifs du Millénaire Page d'accueil

Contexte - L’Inde est l’une des économies à la croissance la plus rapide au monde, et un pays de 1,2 milliard de personnes où les problèmes identifiés dans le cadre des OMD étaient déterminants pour le développement.

Quels progrès l’Inde a-t-elle accompli dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement ?

Ceci est un résumé fidèle du rapport produit en 2015 par  : " India and the MDGs: Towards a sustainable future for all" 

  • Source : (2015)
  • Résumé & Détails: GreenFacts

Introduction

Ce rapport examine les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en Inde, un pays de 1,2 milliard de personnes où de nombreux problèmes identifiés dans les OMD étaient déterminants pour le développement. Les précédents OMD ont atteint leur date butoir en 2015, quand une nouvelle série d’objectifs de développement durable (ODD) a été adoptée par les dirigeants mondiaux, dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015 lors de l’Assemblée générale des Nations unies.

Que sont les objectifs du Millénaire pour le développement ?

Les OMD sont une initiative des Nations unies qui a été adoptée à l’issue du Sommet du millénaire de 2000. Ils représentent un programme de développement axé sur les personnes. Ils ont défini un programme en vue de résoudre, d’ici à 2015, la plupart des grands enjeux auxquels le monde est confronté. Il s’agit des suivants :

  • Objectif 1 Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
  • Objectif 2 Assurer l’éducation primaire pour tous
  • Objectif 3 Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
  • Objectif 4 Réduire la mortalité infantile
  • Objectif 5 Améliorer la santé maternelle
  • Objectif 6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies
  • Objectif 7 Préserver l’environnement
  • Objectif 8 Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Quels progrès l’Inde a-t-elle accompli dans la réalisation des objectifs des OMD de 2015 ?

L’Inde a accompli des progrès remarquables dans la réalisation des OMD, mais ces progrès varient selon les objectifs et aider les États faibles à se rapprocher des bons modèles peut améliorer les résultats. Plus précisément :

  • L’Inde a atteint l’objectif de réduire la pauvreté de moitié (Objectif 1).
  • L’égalité des sexes a été atteinte à l’école primaire (Objectif 3) et était sur le point d’être atteinte dans l’enseignement secondaire et tertiaire d’ici fin 2015.
  • La faim a été réduite de moitié (Objectif 1) ;  
  • La mortalité maternelle a été réduite de trois quarts (Objectif 5) ; 
  • La propagation de maladies mortelles comme le HIV/sida, le paludisme et la tuberculose est maîtrisée (Objectif 6) ;  
  • La couverture forestière a augmenté, bien que la tendance soit désormais à la production de bois dans le cadre d’une approche davantage multi-produits (Objectif 7).  
  • La proportion de la population sans accès à de l’eau potable saine a été réduite de moitié, mais de gros problèmes d’assainissement subsistent. 
  • Les progrès de l’Inde en vue de contrôler ses émissions de gaz à effet de serre peuvent être considérés comme satisfaisants en termes d’intensité de carbone du PIB, mais pas en termes d’émissions de CO2 par personne.

Toutefois, l’Inde accuse un retard concernant les objectifs suivants :

  • assurer la scolarisation universelle et l’achèvement par tous les enfants du cycle du primaire d’ici à 2015 et faire en sorte que chacun sache lire et écrire (Objectif 2) ;  
  • autonomiser les femmes par le biais des salaires, de l’emploi et de la participation politique (Objectif 3) ;  
  • réduire la mortalité infantile (Objectif 4) ;  
  • services d’assainissement adéquats pour éliminer le problème sérieux de la défécation en plein air (Objectif 7). 

L’Inde est également confrontée à de grands manques d’infrastructures : un tiers des ménages indiens n’ont pas accès à l’électricité et près de 70 % ne peuvent utiliser une énergie propre et abordable pour faire la cuisine. Toutefois, les OMD n’ont pas suffisamment mis l’accebt sur l’accès à des infrastructures énergétiques durables et d’autres infrastructures de base, bien qu’il s’agisse d’un « facteur » clé des OMD et d’autres résultats de développement. Cette omission a désormais été corrigée dans les « objectifs de développement durable » (SDD), qui proposent de mettre fin à toutes les formes de pauvreté et de privation, tout en accomplissant des progrès sur les plans économique, social et environnemental en vue de réaliser les OMD.

Quels sont les principaux moteurs en Inde pour atteindre les objectifs des OMD de 2015 ?

Les États indiens qui ont obtenu de meilleurs résultats concernant les OMD ont mis l’accent sur les « moteurs » suivants :

  • Une croissance économique accélérée à grande échelle et créatrice d’emplois. En effet, il s’agit d’un aspect étroitement lié aux résultats concernant les OMD compte tenu de ses effets indirects sur la croissance des recettes publiques et de ses effets directs sur la hausse des revenus pour les ménages pauvres afin d’investir dans l’alimentation, la santé et l’éducation.  
  • Une augmentation des dépenses consacrées à la santé et à l’éducation par habitant, ce qui leur a permis d’avoir un développement humain supérieur à d’autres États ;
  • La promotion d’une bonne gouvernance et la fourniture efficace de services publics ;  
  • Le renforcement des réseaux d’infrastructure de base (routes, transports, électricité) ;  
  • La promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes en réduisant la fertilité, la croissance démographique et la mortalité infantile ;  
  • L’amélioration de l’alimentation, de l’hygiène et de la santé des ménages, des résultats scolaires des enfants, de l’allocation des ressources des ménages et de la croissance économique en général ;  

En reconnaissant leur rôle fondamental, certains de ces « moteurs » des résultats concernant les OMD, comme la croissance inclusive, la création d’emplois et l’infrastructure, ont été intégrés de façon explicite dans les SDD de 2015.

Quels sont les principaux défis pour l’Inde à l’avenir ?

Soixante huit ans après avoir gagné son indépendance, l’Inde se bat toujours pour se libérer de nombreuses privations : la pauvreté, la faim, l’illettrisme, les problèmes de santé, la maladie et beaucoup d’autres que les OMD ont tenté de surmonter, sans succès.

La réalisation des objectifs de développement durable par l’Inde nécessitera de mettre l’accent sur l’accélération de la croissance économique inclusive, l’accès garanti à des services sociaux complets, de grands investissements dans des infrastructures de base et l’autonomisation des femmes. De plus, il est essentiel d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques et programmes de développement efficaces et réactifs afin de réaliser les objectifs de développement pour tous.

L’Inde sera confrontée à de grands problèmes environnementaux dus à son urbanisation rapide. La pollution atmosphérique dans les villes indiennes est en hausse, avec des polluants bien au-dessus des normes. Les villes sont également confrontées à d’autres problèmes liés à l’environnement comme une congestion excessive, des conditions d’hygiène déplorables, une mauvaise élimination des déchets et un manque d’espaces verts. La pollution de ses eaux intérieures (rivières et lacs), la diminution des sources d’eau douce en raison de la fonte des glaciers de l’Himalaya et l’épuisement des eaux souterraines, la dégradation des sols estimée à 20 % de la superficie du pays et les dégâts provoqués sur les écosystèmes côtiers et marins, avec la perte de 34 % des mangroves entre 1950 et 2000, figurent également parmi les grands enjeux pour l’Inde.

Cependant, étant donné que le charbon continuera d’être une source essentielle d’énergie pendant de nombreuses années, l’accès à des technologies de pointe comme le captage et stockage de carbone sera essentiel. Dans ce contexte, le gouvernement met fortement l’accent sur les énergies renouvelables et son plan de développer « 100 villes intelligentes » qui reposent sur des solutions bas carbone est très opportun et devrait être vivement soutenu.

De plus, des partenariats internationaux avec d’autres économies émergentes, comme les dispositions de l’accord pour un transfert des technologies (accord sur les aspects commerciaux des droits de propriété intellectuelle) ou la coopération régionale avec d’autres pays d’Asie du Sud, sont également très importants.


FacebookTwitterEmail
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants