Langues:
Accueil » Ressources éoliennes » Niveau 1

Les ressources éoliennes dans le monde

Ressources éoliennes Page d'accueil

Contexte - Le vent souffle partout sur la planète et peut être transformé en électricité par des éoliennes.

Quelle est la capacité éolienne dans le monde ?

Ceci est un résumé fidèle du rapport produit en 2014 par World Wind Energy Association (WWEA) : "World Wind Resource Assessment Report " 

  • Source :WWEA (2014)
  • Résumé & Détails: GreenFacts

Introduction

Les vents soufflent partout sur notre planète et transportent une partie de l’énergie que nous recevons du soleil par le mouvement des masses d’air. Le chauffage inégal de la surface de la planète et les différences de pression atmosphérique (dépression et anticyclone) provoquent le mouvement de masses d’air ou le vent tel que nous le connaissons

Les éoliennes transforment l’énergie cinétique du vent en énergie électrique. Le développement de l’énergie éolienne est guidé par trois enjeux importants : la sécurité énergétique, le changement climatique avec la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre et l’accès à l’énergie. Dans certaines régions du monde, jusqu’à 40 % de l’énergie est produite par l’éolien. Certains pays comme le Danemark, l’Espagne, le nord de l’Allemagne, des parties du Texas ou le sud de l’Inde ont des niveaux de pénétration en énergie éolienne de 40 %.

Dans ce contexte, ce rapport tente de répondre à la question suivante : « quelle est la capacité éolienne et la part de l’énergie éolienne dans le monde ? » L’évaluation des ressources éoliennes est le principal aspect de l’ensemble des activités qui consistent à exploiter l’énergie éolienne ou à la développer. Elle permet, par exemple, de choisir le type approprié d’éoliennes pour les déployer dans un lieu donné ou dans une région.

Quelle est l’évaluation mondiale de la production d’énergie éolienne ?

Au cours des 50-60 dernières années, la production d’électricité a augmenté dans la plupart des régions du monde, la plus forte croissance étant observée dans les pays en développement. Équilibrer l’accès à l’énergie, le développement économique et la durabilité environnementale sera l’un des grands enjeux pour toute la communauté mondiale.

Depuis juin 2014, une capacité éolienne d’environ 337 GW a été créée dans le monde, qui représente moins de 10 % de la capacité totale de production d’énergie, mais devient clairement une part importante du système de production d’électricité.

L’énergie éolienne peut-elle jouer un rôle important du point de vue de l’approvisionnement énergétique mondial ?

Le potentiel offshore et onshore réalisable concernant l’utilisation de l’énergie éolienne, associé à l’énergie solaire, l’énergie hydraulique, la biomasse et les technologies et dispositifs de stockage, suffit à répondre aux besoins en électricité du monde entier plusieurs fois au fil des ans. Il serait donc possible de supprimer progressivement des centrales électriques fondées sur le nucléaire et les combustibles fossiles.

Le potentiel éolien total du monde, tel qu’il est identifié par ces études existantes, est de 95 millions de mégawatt ou 95 térawatt, ce qui est suffisant, en soi, pour couvrir la demande énergétique mondiale ; le potentiel éolien identifié pourrait même couvrir quasiment le double.

Certes, le déploiement réel d’une très grande capacité éolienne dépendra de l’intégration intelligente dans des structures d’approvisionnement énergétique, de l’association à d’autres technologies renouvelables, des solutions de stockage, de la gestion de la demande, etc.

L’énergie éolienne peut-elle déjà empêcher les pénuries d’énergie ?

Les régions du monde confrontées à des contraintes en matière de ressources énergétiques sont également les régions où l’énergie éolienne est le plus utilisée. L’accès à l’électricité sera l’un des principaux facteurs du développement de l’énergie éolienne dans les pays qui ont suffisamment de ressources éoliennes.

L’Europe, l’Inde, la Chine et les États-Unis représentent à eux tous 93 % de la capacité éolienne installée totale. L’Inde, qui est fortement et de plus en plus dépendante vis-à-vis des importations de combustibles fossiles, est parvenue à près de 21 GW de capacité éolienne installée cumulée en 2014 et la Chine s’est classée au premier rang, avec une capacité éolienne de plus de 91 GW. Malgré le fort potentiel de l’éolien, la capacité installée en Afrique n’était que de 1,1 GW en 2011.

L’énergie éolienne peut-elle jouer un rôle important du point de vue du changement climatique ?

L’énergie éolienne offre d’importantes possibilités en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) à moyen terme (2020) et à long terme (2050). La nécessité de réduire les émissions de GES est néanmoins un autre grand facteur et une raison suffisante pour encourager les pays à créer des centrales éoliennes. Les pays et régions confrontés à des enjeux sécuritaires sont également face au défi de la durabilité environnementale dans la planification de leur futur mix énergétique.

Comment peut-on estimer le potentiel éolien d’une région ?

La question du potentiel de l’énergie éolienne est importante selon différentes perspectives :

  • Quelle quantité d’électricité peut être produite par le vent ?
  • Pendant combien de temps ? 
  • Quelle quantité d’énergie à partir du vent peut être produite au cours d’une période donnée ? 

Il s’agit des principaux aspects du développement de l’énergie éolienne que cette évaluation des ressources éoliennes vise à traiter.

Les techniques pour réaliser une évaluation des ressources éoliennes au niveau d’un projet sont différentes des techniques et méthodes pour évaluer les ressources à une échelle régionale ou intermédiaire. L’évaluation des ressources éoliennes utilise des cartes des vents et la modélisation par ordinateur pour stimuler la performance des éoliennes. Au niveau d’un projet, elle permet aux développeurs et aux investisseurs de décider de lancer ou non le projet et au niveau national ou régional, elle permet de prendre des décisions de façon informée.

Au niveau international, il existe désormais beaucoup d’autres organismes également impliqués dans l’élaboration de cartes des vents pour différentes régions du monde. Par exemple, le Programme d’assistance à la gestion du secteur énergétique de la Banque mondiale contribue à l’heure actuelle à concevoir ces cartes pour différentes régions, en mettant particulièrement l’accent sur l’Afrique. De même, d’autres organisations et fondations internationales participent également à ces évaluations régionales


FacebookTwitterEmail
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants

Video