Langues:

Zones sèches

Définition :

Les zones sèches sont des écosystèmes caractérisés par le manque d’eau. Elles comprennent des terres cultivées, des terres de brousse, des prairies, des savanes, des semi-déserts et des vrais déserts.

Le manque d’eau y limite la production de cultures, de fourrage, de bois et d’autres services fournis par les écosystèmes.

Il existe quatre sous-catégories de zones sèches largement reconnues : subhumides sèches, semi-arides, arides et hyper-arides présentant un niveau croissant d’aridité et de déficit en eau.

Source : Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire  Glossary, traduit par GreenFacts

Plus :

Les zones sèches désignent les régions terrestres où la précipitation moyenne par an (P) est inférieure à deux tiers de l’évapotranspiration potentielle (ETP = évaporation potentielle depuis le sol plus transpiration par les plantes), à l’exception des régions polaires et de certaines hautes montagnes remplissant ces critères mais ayant des caractéristiques écologiques complètement différentes.

Les régions hyper-arides, également appelés vrais déserts, ont un rapport P/ETP inférieur à 0.05.

Les régions arides ont un rapport P/ETP situé entre 0.05 et 0.20.

Les régions semi-arides ont un rapport P/ETP situé entre 0.20 et 0.50.

Les régions subhumides sèches ont un rapport P/ETP situé entre 0.50 et 0.65.

Source : GreenFacts, sur base de CBD Dry and Sub-humid Lands Biodiversity Definitions 

Plus d'information en contexte :

Résumé GreenFacts sur la Désertification :

Traduction(s) :

English : Dryland systems
Español : Tierras secas
Nederlands : Droge gebieden

Publications apparentées :
FacebookTwitterEmail
  • ABC - DEF - GHI - JKL - MNO - PQRS - TUV - WXYZ
  • Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants

    Video