Langues:
Accueil » Biosecurite » Glossaire

Outils de biosécurité pour gérer les risques pour la santé publique et l'environnement

 

Glossaire sur Outils de biosécurité pour gérer les risques pour la santé publique et l'environnement

Agence fédérale pour la protection de la santé et de la sécurité de la population (USA)

"Le Center for Disease Control and Prevention (CDC) est reconnu comme l'agence fédérale de référence pour la protection de la santé et de la sécurité de la population - dans le pays comme à l'étranger, en fournissant une information crédible pour améliorer les décision ayant trait à la santé, et en promouvant la santé à travers des partenariats solides. CDC est le point focal national pour le développement et l'application de méthodes de contrôle des maladies, pour la santé environnementale, et pour les activité d'éducation et de promotion de la santé mises au point pour améliorer la santé de la population des États-Unis d'Amérique." "Le CDC, dont le quartier général est à Atlanta, Georgie, É.-U., est une agence du Department of Health and Human Services." (Source : www.cdc.gov/  )

Biodiversité

Le terme "biodiversité" vient de la contraction de l'expression anglaise "biological diversity", soit "diversité biologique". La biodiversité reflète le nombre, la varieté et la diversité des organismes vivants. Le terme désigne à la fois la diversité au sein des espèces (diversité génétique), entre les espèces (diversité d'espèces) et entre les écosystèmes (diversité d'écosystèmes). (Source : GreenFacts)

Plus…

Changement dans les écosystèmes

Toute variation dans l'état, la production ou la structure d'un écosystème. (Source : Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire  Glossary, traduit par GreenFacts)

Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs

Le comité émet des avis sur les risques en matière de santé et de sécurité (risques chimiques, biologiques, mécaniques et autres risques physiques) des produits de consommation non alimentaires (par exemple, les produits cosmétiques et leurs ingrédients, les jouets, les textiles, l’habillement, les produits d’hygiène corporelle et les produits à usage domestique), ainsi que des services aux consommateurs (par exemple, les tatouages, le bronzage artificiel, etc.).

http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/index_fr.htm 

Commission Européenne

"La Commission Européenne incarne et défend l'intérêt général de l'Union. Elle constitue le moteur de son système institutionnel. Les quatre principales fonctions de la Commission consistent à proposer des textes législatifs au Parlement et au Conseil, à gérer et à mettre en œuvre les politiques communautaires, à faire respecter le droit communautaire (mission qu'elle partage avec la Cour de justice) et à négocier des accords internationaux, principalement en matière d'échanges commerciaux et de coopération."

Le personnel de la Commission est organisé en 36 Directions Générales (DG) et services spécialisés, comme la DG Environnement  et la DG Recherche . (Source : Site web de la CE  )

Condition

La condition d'un écosystème désigne la capacité de cet écosystème à fournir des services en fonction de sa capacité potentielle.

La condition d'un service fourni par un écosystème désigne la capacité de ce service à offrir des bienfaits aux hommes en fonction de sa capacité potentielle. (Source : Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire  Glossary, traduit par GreenFacts)

Degrés d'indication de cancérogénicité du CIRC

qui sont la base de la Classification standard du CIRC

Cancérogénicité pour l’homme

Indications de cancérogénicité suffisantes :

Le groupe de travail considère qu’une relation de cause à effet a été établie entre l’exposition à l’agent, au mélange ou aux circonstances examinés et le cancer chez l’homme. En d’autres termes, une relation positive a été établie entre l’exposition et la survenue de cancers, dans le cadre d’études où les effets du hasard, de biais et de facteurs de confusion ont pu être exclus avec suffisamment de certitude.

Indications de cancérogénicité limitées :

Une association positive a été établie entre l’exposition à l’agent, au mélange ou aux circonstances considérés et la survenue de cancers, et le groupe de travail estime qu’une interprétation causale de cette association est crédible, mais il n’a pas été possible d’exclure avec suffisamment de certitude que le hasard, des biais ou des facteurs de confusion aient pu jouer un rôle.

Indications de cancérogénicité insuffisantes :

Les études réalisées ne sont pas d’une qualité, d’une concordance ou d’une puissance statistique suffisantes pour permettre de conclure à l’existence ou non d’une relation de cause à effet, ou bien aucune donnée sur le cancer chez l’homme n’est disponible.

Indications d’une absence de cancérogénicité :

On dispose de plusieurs études suffisantes, couvrant la totalité des niveaux d’exposition connus pour être rencontrés chez l’homme et dont les résultats, concordants, ne font pas ressortir d’association positive entre l’exposition à l’agent, au mélange ou aux circonstances considérés et le cancer étudié —et ce, quel que soit le niveau d’exposition examiné. Lorsque les renseignements disponibles suggèrent ‘une absence de cancérogénicité’, cette conclusion ne peut s’appliquer qu’aux localisations tumorales, aux conditions et niveaux d’exposition et à la durée d’observation pris en considération dans les études dont on dispose. Au demeurant, l’éventualité de l’existence d’un risque très faible aux niveaux d’exposition étudiés ne peut jamais être exclue.

Dans certains cas, les catégories précitées peuvent être utilisées pour déterminer le degré d’indication de cancérogénicité pour tel organe ou tissu spécifique.

Cancérogénicité pour l’animal de laboratoire

Indications de cancérogénicité suffisantes :

Le groupe de travail considère qu’une relation de cause à effet a été établie entre l’agent ou le mélange examiné et une incidence accrue de néoplasmes malins ou d’une combinaison appropriée de néoplasmes bénins et malins a) chez deux espèces animales ou plus; ou b) dans le cadre de deux études distinctes ou plus, portant sur une même espèce, effectuées à des moments différents, ou dans des laboratoires différents, ou selon des protocoles différents.

Exceptionnellement, une seule étude portant sur une seule espèce peut être considérée comme apportant des indications suffisantes de cancérogénicité lorsqu’une proportion inhabituelle de néoplasmes malins a été observée—tant du point de vue de leur incidence que de leur localisation, du type de tumeur ou de l’âge auquel ceux-ci apparaissent.

Indications de cancérogénicité limitées :

Les données dont on dispose laissent penser qu’il existe un effet cancérogène, mais elles sont limitées et ne permettent pas de faire une évaluation définitive parce que : a) les indications de cancérogénicité se limitent à une seule expérience; ou b) des questions restent en suspens en ce qui concerne la justesse du protocole, de la conduite ou de l’interprétation de l’étude; ou c) l’agent ou le mélange considéré fait augmenter seulement l’incidence des néoplasmes bénins ou des lésions dont le potentiel néoplasique est incertain, ou encore des tumeurs dont la fréquence peut être naturellement élevée chez certaines souches.

Indications de cancérogénicité insuffisantes :

Les études ne peuvent être interprétées comme prouvant la présence ou l’absence d’un effet cancérogène, parce qu’elles présentent d’importantes faiblesses d’ordre qualitatif ou quantitatif, ou qu’on ne dispose pas de données sur le cancer chez l’animal de laboratoire.

Indications d’une absence de cancérogénicité :

On dispose d’un nombre suffisant d’études, portant sur deux espèces au moins, qui montrent que, dans les limites des expériences réalisées, l’agent ou le mélange n’est pas cancérogène. Lorsque les renseignements obtenus suggèrent une absence de cancérogénicité, cette conclusion ne peut s’appliquer qu’aux espèces, aux localisations tumorales et aux niveaux d’exposition étudiés. (Source : CIRC Préambule aux Monographies du CIRC  )

Diversité

Variété et abondance relative de différentes entités dans un échantillon. (Source : Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire  Glossary, traduit par GreenFacts)

Durabilité

Capacité d'un développement, d'un mode de production ou d'un système à répondre aux besoins présents (et locaux) sans empêcher les générations futures (ou les populations vivant ailleurs) de subvenir à leurs propres besoins. (Source : Massive Change en action Glossaire de Massive Change )

Plus…

Effet néfaste sur la santé

Un changement dans les fonctions physiologique ou dans la structure des cellules, qui peut entraîner des maladies ou des problèmes de santé. (Source : ATSDR Glossary of Terms , traduit par GreenFacts )

Espèce

Groupe d'organismes distincts de tous les autres groupes d'organismes et capables de se reproduire et d'engendrer une descendance fertile.

Il s'agit de la plus petite unité de classification pour les plantes et les animaux. (Source : OceanLink Glossary of Common Terms and Definitions in Marine Biology , traduit par GreenFacts )

Plus…

Espèces étrangères

Une espèce étrangère est une espèce introduite en dehors de son aire de répartition habituelle.

Les espèces étrangères envahissantes sont des espèces étrangères qui, en se propageant et en s'établissant, provoquent des modifications dans les écosystèmes, les habitats ou les espèces. (Source : EM  Glossary, traduit par GreenFacts )

Plus…

Etude(s) épidémiologique(s)

Etude(s) sur des tranches de populations humaines qui cherche(nt) à établir un lien entre les effets néfastes sur la santé humaine (ex: cancer) et leurs origines (ex: exposition à une substance chimique particulière). (Source : GreenFacts)

Plus…

Evaluation des risques

Un processus reposant sur des bases scientifiques et comprenant quatre étapes:

  • l'identification des dangers
  • leur caractérisation
  • l'évaluation de l'exposition et
  • la caractérisation des risques

Plus…

Exposition

Contact des cellules d’un organisme avec une substance, un micro-organisme ou un rayonnement. Dans les cas de l’homme, il peut s’agir d’un contact avec une substance par l'ingestion (en avalant), par la respiration ou par la peau ou les yeux.

L’exposition peut être de courte durée [exposition aiguë], de durée moyenne [exposition de durée moyenne] ou de longue durée [exposition chronique].

L’exposition peut être divisée en exposition externe et interne. L’exposition externe désigne la dose complète à laquelle un corps est exposé.

L’exposition interne désigne uniquement la fraction de la dose chimique initiale qui est absorbée et distribuée à travers le corps à travers la circulation systémique. (Source : GreenFacts )

Plus…

Facteur de changement (dans un écosystème)

Tout facteur naturel ou induit par l'Homme qui provoque directement ou indirectement un changement dans un écosystème. (Source : EM  Glossary, traduit par GreenFacts )

Plus…

Génie génétique

Technique consistant à enlever, modifier ou ajouter des gènes à une molécule d’ADN [d’un organisme] de sorte à changer l’information qu’elle contient.

En changeant cette information, le génie génétique change le type ou la quantité de protéines qu’un organisme est capable de produire et lui permet ainsi de créer des nouvelles substances ou d’assurer de nouvelle fonctions. (Source : U.S. International Information Programs Glossary of biotechnology terms , traduit par GreenFacts)

Plus…

Gestion des risques

Le processus, distinct de l'évaluation des risques, consistant à mettre en balance les différentes politiques possibles, en consultation avec les parties intéressées, à prendre en compte de l'évaluation des risques et d'autres facteurs légitimes, et, au besoin, à choisir les mesures de prévention et de contrôle appropriées. (Source : Journal officiel des Communautés européennes 2002 L31  )

Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat

Créé en 1988 par l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), le rôle du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) est "d'évaluer l'information scientifique, technique et socio-économique pertinente pour comprendre le risque du changement climatique d'origine humaine."

Les publications du GIEC sont préparées par trois groupes de travail (GT I, II et III), composés d'une centaine de scientifiques de diverses nationalités. Ces publications sont généralement reconnues comme réunissant le consensus scientifique le plus large sur le changement climatique.

Le Troisième Rapport d'Evaluation complet (TAR) du GIEC, publié en 2001, est disponible dans son intégralité en anglais sur
www.grida.no/climate/ipcc_tar/index.htm .

Certains résumés sont disponibles en français:

Incertitude

Expression du degré auquel une condition future (d'un écosystème, par exemple) est inconnue.

L'incertitude peut être due à un manque d'information ou à un désaccord sur ce que l'on sait ou même sur ce qu'il est possible de savoir.
Les types de sources d'incertitudes sont nombreuses. Cela va des erreurs quantifiables dans les données à une terminologie ambiguë en passant par des projections incertaines sur le comportement humain. L'incertitude peut dès lors apparaître sous forme de mesures quantitatives (une gamme de valeur calculée par différents modèles, par exemple) ou de déclarations qualitatives (reflétant le jugement des groupes d'experts, par exemple). (Source : Evaluation des Ecosystèmes pour le Millénaire  Glossary, traduit par GreenFacts)

Insecticide

Substance qui tue les insectes. (Source : FAO Glossary of biotechnology & genetic engineering  traduit par GreenFacts)

L'administration australienne des produits thérapeutiques

La Therapeutic Goods Administration (TGA) fait partie du Ministère australien de la Santé, et est responsable de la réglementation des produits thérapeutiques, y compris les médicaments d'ordonnance, les vaccins, les écrans solaires, les vitamines et minéraux, les dispositifs médicaux, le sang et les produits sanguins.

Presque tous les produits pour lesquels des allégations thérapeutiques sont faites doivent être inscrits au registre australien des produits thérapeutiques (ARTG) avant de pouvoir être vendus en Australie. (Source : https://www.tga.gov.au  )

L'Agence internationale de l'énergie renouvelable

L'Agence internationale de l'énergie renouvelable (IRENA) est une organisation intergouvernementale qui soutient les pays dans leur transition vers un avenir énergétique durable, et sert de principale plate-forme pour la coopération internationale, un centre d'excellence, et un référentiel de la politique, la technologie, les ressources et la finance sur les énergies renouvelables. IRENA encourage l'adoption généralisée et l'utilisation durable de toutes les formes d'énergies renouvelables, y compris la bioénergie, l'énergie géothermique, l'hydroélectricité, l'océan, l'énergie solaire et éolienne dans la poursuite du développement durable, de l'accès à l'énergie, de la sécurité énergétique et de la croissance économique faible en carbone et de la prospérité. (Source : www.irena.org/  )

Le service public fédéral belge (SPF) de Santé publique

Le service public fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement a été créé en 2001. Ses compétences proviennent :

  • de l’ancien ministère des Affaires sociales, de la santé publique et de l’environnement
  • du ministère de l’Agriculture, régionalisé

Les institutions scientifiques suivantes sont liées au SPF pour des études de soutien de la politique ou pour l'émission d'avis :

  • Le CERVA, Centre d’Etude et de Recherches vétérinaires et agrochimiques
  • L’ISP, Institut scientifique de Santé publique
  • Le CSS, Conseil Supérieur de la Santé

L’AFSCA, Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire, est chargée de tous les contrôles touchant la sécurité des aliments. (Source : http://www.health.belgium.be/fr/a-propos-de-nous  )

Modèle

Représentation mathématique ou simulation d'une situation réelle. (Source : GreenFacts)

Organisation pour l'alimentation et l'agriculture

"L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture joue un rôle de chef de file dans les efforts internationaux de lutte contre la faim. La FAO, qui est au service à la fois des pays développés et des pays en développement, est une tribune neutre au sein de laquelle tous les pays se réunissent sur un pied d'égalité pour négocier des accords et débattre de politiques. La FAO est également une source de savoir et d'informations. Elle aide les pays en développement et les pays en transition à moderniser et à améliorer les pratiques agricoles, forestières et halieutiques, et à garantir une bonne nutrition pour tous. Depuis sa création en 1945, elle a consacré une attention particulière au développement des zones rurales, où vivent 70 pour cent des populations pauvres et affamées de la planète. Les quatre grands domaines d'activité de la FAO :

  • Mettre l'information à la portée de tous.
  • Partager l'expertise en matière de politiques.
  • Servir de lieu de rencontre pour les Etats.
  • Porter les connaissance sur le terrain."
Parties prenantes

Individus ou groupes d'individus qui sont concernés par une décision et ont un intérêt dans son issue. (Source : TDM Encyclopedia Glossary , traduit par GreenFacts)

Processus liés aux écosystèmes

Les actions et évènements physiques, chimiques et biologiques qui lient les organismes et leur environnement. (Source : GreenFacts)

Plus…

Production / productivité

La production est le processus consistant à créer, cultiver, fabriquer ou améliorer des biens et des services. Le terme désigne également la quantité produite.

En économie,
la productivité sert à mesurer l'efficacité ou la vitesse de production. Il s'agit, par exemple, du nombre de biens produits par unité d'entrant (comme la main d'œuvre, les machines et le capital).

En biologie,
la productivité est une mesure de l'efficacité avec laquelle un système biologique convertit de l'énergie en croissance. (Source : GreenFacts)

Risque

La probabilité que quelque chose puisse causer une blessure ou un dommage. (Source : ATSDR Glossary of Terms , traduit par GreenFacts)

Synergie

Une combinaison de différents facteurs qui peut produire un effet plus grand que la somme de leurs effets individuels. (Source : GreenFacts)

Voie d'exposition

La manière dont les personnes entrent en contact avec des substances dangereuses. Les trois voies d’exposition sont la respiration (inhalation), le fait de boire et manger (ingestion), ou le contact avec la peau (contact dermique). (Source : ATSDR Glossary of Terms , traduit par GreenFacts)

World Wind Energy Association

WWEA est une association internationale à but non lucratif embrassant l'industrie éolienne dans le monde entier, avec plus de 600 membres dans 100 pays à travers. WWEA travaille pour la promotion et le déploiement mondial de la technologie de l'énergie éolienne.

  • WWEA fournit une plateforme pour la communication de tous les acteurs de l'énergie éolienne dans le monde entier.
  • WWEA conseille et l'influence des gouvernements nationaux et des organisations internationales.
  • WWEA améliore le transfert international de technologie.
(Source : www.wwindea.org  )


Autres articles qui pourraient vous intéresser...
Green Deal Européen Page d'accueil
Résumé des propositions essentielles du Pacte vert pour l’Europe en matière de climat et de pollution.
Exposition à des produits chimiques  Page d'accueil
Comment évaluer le risque des multiples combinaisons possibles de produits chimiques lorsqu’ils sont en un mélange ?
Pesticide Page d'accueil
Le sulfoxaflor (insecticide) est-il sûr ?
Liste de A à Z
FacebookTwitterEmail
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants

Get involved!

This summary is free and ad-free, as is all of our content. You can help us remain free and independant as well as to develop new ways to communicate science by becoming a Patron!

PatreonBECOME A PATRON!