Langues:

Perturbateurs Endocriniens

5. Quelles sont les sources potentielles d'exposition aux SAE ?

    L'argumentation selon laquelle les SAE ont des effets néfastes sur la santé des animaux et des humains présente un point faible : le manque de données scientifiques pertinentes sur la fréquence, la longueur et les niveaux d'exposition aux substances à action endocrine (SAE). L'essentiel de l'information sur l'exposition aux SAE porte sur la présence, en Europe et en Amérique du Nord, de polluants organiques persistants, comme les BPC, les dioxines, le DDT et autres pesticides chlorés. Les expositions à d'autres SAE non persistantes n'ont pas été étudiées en profondeur.

    Le manque d'information sur l'exposition au cours des périodes critiques du développement humain ou animal constitue une autre lacune. De plus, on dispose principalement d'informations sur les concentrations de SAE dans l'environnement – dans l'air, les aliments et l'eau– plutôt que dans le sang et les tissus cellulaires. Cependant, des données existent sur le lait maternel humain et les tissus graisseux, qui ont été examinés pour détecter l'éventuelle présence de SAE comme les composés organochlorés.

    En général, les sources d'exposition à des SAE potentielles sont les aliments et les eaux souterraines contaminés, les émissions de gaz de sources industrielles, l'incinération des déchêts et les contaminants présents dans les produits de consommation.

    Malgré d'importants investissements d'argent, de temps et d'efforts à travers le monde, on manque toujours cruellement de comparaisons entre les expositions des espèces sauvages et celles des humains. Ces informations sont obtenues grâce à des études sur le terrain des espèces sauvages, et des études des populations humaines - études epidémiologiques. Elles portent sur des maladies ou d'autres paramètres, comme la qualité du sperme ou l'issue de grossesses, et sont essentielles pour établir un lien de causalité entre l'exposition et la réponse. Des informations sur les expositions sont également essentielles pour évaluer de façon crédible les risques liés à ce problème. Plus en anglais…


    FacebookTwitterEmailTelecharger (11 pages, 0.2 MB)
    Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants

    Video