Langues:

Menaces pour la santé publique mondiale

 

Glossaire sur les Menaces pour la santé publique mondiale

Antibiotiques

Groupe de substances naturelles ou fabriquées par l’homme, telles que la péniciline, qui tuent certains microorganismes ou empêchent leur croissance. (Source : GreenFacts, sur base de CoRIS, Glossary )

Plus…

Bactéries

Les bactéries constituent un groupe important de micro-organismes vivant dans le sol, l'eau, les plantes et la matière organique, ainsi que dans le corps des animaux et des êtres humains. Ils sont microscopiques et le plus souvent unicellulaires, et possèdent une structure cellulaire relativement simple.

Certaines bactéries provoquent des maladies telles que le tétanos, la fièvre typhoïde, la pneumonie, la syphilis, le choléra ou la tuberculose.

Les bactéries participent au processus de décomposition des matières organiques ainsi qu’à d'autres procédés chimiques. (Source : GreenFacts)

Plus…

Bioterrorisme

L’utilisation ou la menace d’utilisation de virus, bactéries ou autres germes (agents) dans le but de rendre malade ou de tuer des êtres humains, des animaux ou des plantes.

Les agents biologiques peuvent être disséminés à travers l’air, l’eau ou la nourriture. (Source : Centres étasuniens de contrôle et de prévention des maladies, Bioterrorism Overview , traduit par GreenFacts )

ChemiNet

Construire un réseau mondial de partenaires a été une première étape essentielle dans le renforcement de la coopération internationale pour lancer l’alerte et réagir à des événements chimiques. Ce réseau s’appelle ChemiNet  .

ChemiNet a été créé pour répondre au besoin de renforcer la coopération internationale en matière d’alerte, de vérification, d’enquête et de réaction en cas d’incident chimique. ChemiNet est un réseau de consultants et d’experts situés dans différents pays.

ChemiNet vise notamment à:

  • Fournir un système de mise en garde précoce et un système d’alerte pour pouvoir enquêter rapidement sur des événements d’étiologie chimique ou potentiellement chimique.
  • Établir et renforcer la capacité de réaction et les mécanismes de réaction rapide.
  • Renforcer les capacités locales de surveillance, d’enquête et de réaction rapide.

Les membres de ChemiNet comptent des Centres anti-poison, des centres collaborateurs de l’OMS, des départements de l’OMS à Genève, dans différentes régions et pays, des laboratoires d’analyse et des institutions universitaires, ainsi que des consultants et experts.» (Source : IPCS Strengthening and working with a global network of partners , traduit par Greenfacts )

Choléra

Le choléra est une maladie dévastatrice et parfois mortelle causée par la bactérie Vibrio cholera.

Le choléra se transmet généralement par le biais d’eau contaminée.

Les symptômes sont des vomissements intenses et une diarrhée aqueuse extrême entraînant une déshydratation, qui, à moins d’être immédiatement traitée, peut être fatale.

Le choléra peut facilement être soigné par réhydratation et administration de sels et d’électrolytes. (Source : Greenfacts, sur base de l’OMS, Choléra: prévention et lutte  )

Plus…

Commission Européenne

"La Commission Européenne incarne et défend l'intérêt général de l'Union. Elle constitue le moteur de son système institutionnel. Les quatre principales fonctions de la Commission consistent à proposer des textes législatifs au Parlement et au Conseil, à gérer et à mettre en œuvre les politiques communautaires, à faire respecter le droit communautaire (mission qu'elle partage avec la Cour de justice) et à négocier des accords internationaux, principalement en matière d'échanges commerciaux et de coopération."

Le personnel de la Commission est organisé en 36 Directions Générales (DG) et services spécialisés, comme la DG Environnement  et la DG Recherche . (Source : Site web de la CE  )

Coordination du système des Nations Unies pour la grippe (UNSIC)

Le bureau du Système de coordination de la grippe des Nations Unies (UNSIC) a été créé au sein du Groupe de développement des Nations Unies pour faire en sorte que le système des Nations Unies réponde aux défis nationaux, régionaux et mondiaux en matière de grippe. Le but principal de ce bureau est d’assurer la coopération et la coordination au sein des Nations Unies en appui à différentes initiatives en cours visant à aborder le problème de l’épidémie de grippe aviaire et la menace d’une pandémie humaine. (Source : site Internet de l’UNSIC , traduit par GreenFacts )

Dengue

La dengue est une maladie infectieuse causée par un virus (genus Flavivirus). Elle est transmise par les moustiques dans les régions tropicales et subtropicales. Elle se caractérise par une forte fièvre, des maux de tête violents et des douleurs dans les muscles et les articulations. (Source : GreenFacts )

Plus…

Direction du développement et de la coopération suisse

La Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) est rattachée au département fédéral des affaires étrangères (DFAE) de la Suisse.Ses principaux objectifs sont d'améliorer l'accès à l'éducation et aux soins de santé de base, de promouvoir un environnement sain, d'encourager l'autonomie économique et gouvernementale, et d'améliorer l'équité dans le travail. (Source : Site web de la DDC )

El Niño

El Niño, dans son sens originel, est un courant d’eau chaude qui se déplace périodiquement le long de la côte de l’Équateur et du Pérou, perturbant la pêche locale.

Cet événement océanique est associé à une fluctuation de la pression de surface intertropicale et de la circulation dans les océans Indien et Pacifique, appelée l’oscillation australe. Ce phénomène atmosphérique et océanique couplé est connu sous le nom d’oscillation australe El Niño, ou ENSO (de l’anglais El Niño-Southern Oscillation).

Au cours d’un événement El Niño, les alizés faiblissent et le contre-courant équatorial se renforce, entraînant les eaux chaudes de surface de la région indonésienne vers l’est, où elles recouvrent les eaux froides du courant du Pérou.

Cet événement a une grande incidence sur le vent, la température de surface de la mer et les précipitations dans le Pacifique tropical. Il a des effets climatiques dans la région du Pacifique et dans de nombreuses autres régions du monde.

Le contraire d’un événement El Niño est dénommé La Niña. (Source : GIEC, Glossary  , traduit par GreenFacts)

Plus…

Epidémie

Augmentation et propagation exceptionnellement rapides, dans une collectivité ou un territoire régional donné et pendant une période de temps limitée, du nombre de cas d'une maladie transmissible. (Source : Grand Dictionnaire Terminologique  Office québecois de la langue française  )

Fièvre de la vallée du Rift

La fièvre de la vallée du Rift (FVR) est une maladie virale qui touche principalement les animaux (domestiques), mais qui a aussi la capacité d’infecter l’homme. Une infection peut provoquer de graves maladies à la fois chez les animaux et les humains, conduisant à des taux élevés de maladies et de décès.

Elle se propage sous forme d’épidémies transmises par les moustiques lors des années de fortes précipitations. La fièvre de la vallée du Rift est plus mortelle que le virus du Nil occidental. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Fièvre de la vallée du Rift  )

Fièvre hémorragique de Marburg

La fièvre hémorragique de Marburg est une maladie rare, mais grave et très mortelle, causée par un virus à ARN zoonotique (c’est-à-dire transmis par les animaux). L’infection survient suite à un contact avec du sang ou d’autres fluides corporels.

Beaucoup de patients infectés développent de graves manifestations hémorragiques, et les cas mortels présentent en général des hémorragies sous une forme ou une autre, avec le plus souvent de multiples localisations.

Il n’existe aucun vaccin et aucun traitement spécifique pour cette maladie. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Fièvre hémorragique de Marburg  )

Fièvre jaune

La fièvre jaune est une infection causée par le virus de la fièvre jaune responsable de grandes épidémies en Afrique et en Amérique.

L’infection provoque une large gamme d’effets néfastes sur la santé comme une forte fièvre, des saignements sous la peau, des nécroses (mort) des cellules du rein et du foie, et même la mort.

Bien qu’un vaccin efficace est disponible depuis 60 ans, le nombre de personnes infectées au cours des deux dernières décennies a augmenté et la fièvre jaune constitue aujourd’hui un grave problème de santé publique. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Fièvre jaune  )

Fièvres hémorragiques

Les fièvres hémorragiques virales (FHV) désignent un groupe de maladies causées par plusieurs familles différentes de virus. Les fièvres hémorragiques virales comprennent la fièvre de Lassa, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la dengue, la fièvre d’Ebola et la fièvre de Marburg. (Source : The UK Health Protection Agency Viral Haemorrhagic Fever  , traduit par GreenFacts )

Plus…

FluNet

FluNet  est un site d’échange d’information dans le cadre de la surveillance mondiale de la grippe qui fait le lien entre les différents Centres nationaux de la Grippe et les Centres Collaborateurs. FluNet est coordonné par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les laboratoires qui y participent peuvent à distance insérer des données dans la base de données centrale et les utilisateurs peuvent consulter cette base de données pour trouver l’information sous forme de tableaux, graphes, cartes et texte libre. On y trouve des informations sur l’étendue de l’activité clinique et les résultats virologiques par zone géographique, des rapports et des nouvelles, et une liste des Centres nationaux de la Grippe et des Centres Collaborateurs de l’OMS.

FluNet est le fruit d’une collaboration entre la Division des Maladies émergentes et autres maladies transmissibles - Surveillance et Lutte de l’OMS et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) français. (Source : site Internet Intute , traduit par GreenFacts )

Gaz moutarde

Agent chimique attaquant la peau et les yeux, le gaz moutarde est l’une des armes chimiques les plus connues et les plus puissantes.

Il provoque de graves ampoules et, en cas d’inhalation, peut endommager les poumons et d’autres organes.

Le gaz moutarde attaque également l’ADN des cellules, augmentant le risque de cancer et de malformations congénitales. (Source : GreenFacts )

Grippe

La grippe est une maladie virale hautement infectieuse qui touche principalement le nez, la gorge, les bronches et, parfois, les poumons. Il s’agit d’une maladie contagieuse caractérisée par de la fièvre, des maux de tête, un mal de gorge, des douleurs musculaires et la congestion du nez.

La grippe peut aussi engendrer une pneumonie et entraîner la mort, en particulier chez les enfants, les personnes âgées, et les personnes ayant de graves problèmes de santé.

Le virus se transmet facilement de personne à personne via les gouttelettes et petites particules émises lorsque les personnes infectées toussent ou éternuent. La grippe a tendance à se propager rapidement lors d’épidémies saisonnières. (Source : GreenFacts, sur base de la FAO, Département de l’Agriculture, Glossaire de la grippe aviaire  )

Grippe aviaire

La grippe aviaire est une maladie contagieuse qui affecte les animaux. Elle est provoquée par des virus qui n’infectent normalement que les oiseaux et plus rarement certains mammifères tel que les porcs. Les virus de la grippe aviaire sont spécifiques à chaque espèce mais ont, en de rares occasions, franchi la barrière d’espèce et infecté l’homme (Source : OMS, Grippe aviaire : questions fréquemment posées  )

Plus…

Infection

Invasion du corps par un parasite qui se multiplie et provoque une maladie. Il peut s’agir d’un virus, d'une bactérie, d’un champignon ou d’un protozoaire. (Source : GreenFacts )

Insecticide

Substance qui tue les insectes. (Source : FAO Glossary of biotechnology & genetic engineering  traduit par GreenFacts)

La fièvre du Nil occidental

La fièvre du Nil occidental est transmise par les moustiques porteurs du virus du Nil occidental. Elle est endémique dans certaines régions d’Afrique, d’Asie et d’Europe.

Les symptômes comprennent des maux de tête, de la fièvre, des symptômes gastro-intestinaux, ainsi que des ganglions lymphatiques gonflés et dilatés. La méningite, l’encéphalite et la myélite peuvent également apparaître. La maladie peut parfois être fatale ou entraîner des dommages neurologiques permanents chez les survivants.

Il n’existe pas de vaccin contre la fièvre du Nil occidental et le traitement vise purement à apporter du soutien aux malades. (Source : GreenFacts, sur base de Medical Webends, West Nile Fever   )

Lèpre

La lèpre est une maladie infectieuse chronique, causée par la bactérie Mycobacterium leprae, qui affecte la peau et les nerfs.

Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des dommages progressifs et irréversibles des nerfs, une perte de sensation et une transpiration au niveau des extrémités. Elle peut paralyser les muscles des mains, des pieds et du visage. (Source : GreenFacts )

Plus…

Maladie de Creutzfeldt-Jakob

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), liée à la maladie de la vache folle, est une maladie du cerveau rare, dégénérative et mortelle.

La MCJ est caractérisée par une démence qui progresse rapidement, des changements de personnalité, y compris des troubles de la mémoire, du jugement et de la pensée, ainsi que par des troubles de la vision. Les personnes atteintes par la maladie peuvent aussi souffrir d’insomnie, de dépression ou de sensations inhabituelles.

Il n’existe pas de traitement pouvant guérir ou contrôler la MCJ. (Source : Greenfacts, sur base de l’OMS, Nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nv-MCJ)  )

Maladie de la vache folle

L’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est une maladie infectieuse et mortelle du cerveau des bovins. Elle entraîne une dégénérescence des cellules du cerveau et de la moelle épinière de l’animal.

Spongiforme fait référence à l’aspect caractéristique des cerveaux infectés, qui comportent des trous visibles au microscope et ressemblent à des éponges. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Encéphalopathie spongiforme bovine  )

Maladie du Charbon

La maladie du charbon est une infection bactérienne grave causée par le Bacillus anthracis. Elle touche principalement les animaux mais peut occasionnellement se propager à l’homme. Elle affecte couramment les animaux ongulés tels que les moutons et les chèvres. Chez l’homme, la maladie touche souvent la peau (charbon cutané), les poumons (charbon pulmonaire) ou le système gastro-intestinal (charbon gastro-intestinal).

La maladie doit son nom à la couleur noire caractéristique des plaies, qui est la marque de fabrique de la forme la plus commune de la maladie. La maladie du charbon n’est pas contagieuse et peut être traitée avec des antibiotiques. (Source : Source: GreenFacts, sur base de l’OMS, Anthrax  )

Plus…

Médicaments antirétroviraux

Médicaments utilisés dans le traitement de l’infection par le VIH. Ces médicaments ralentissent la réplication du virus et, par conséquent, sa propagation à l’intérieur du corps. (Source : ONUSIDA, Fast facts about AIDS , traduit par GreenFacts)

Méningite

La méningite est habituellement causée par des bactéries ou des virus transmis par les gouttelettes de sécrétions respiratoires ou pharyngées. La méningite a un potentiel épidémique élevé.

L’infection, si elle n’est pas traitée, entraîne une inflammation des méninges, les minces couches de tissu entourant le cerveau et la moelle épinière.

Cette inflammation peut produire un large éventail de symptômes, dont de la fièvre, des maux de tête ou un état de confusion et, dans les cas extrêmes, des lésions cérébrales, des accidents vasculaires cérébraux, des convulsions ou même la mort.

Même lorsque la maladie est diagnostiquée tôt et qu’un traitement approprié est administré, 5% à 10% des malades décèdent, habituellement dans les 24-48 heures suivant l’apparition des symptômes. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Méningite à méningocoques  )

Organisation Mondiale de la Santé

"L’Organisation mondiale de la Santé  (OMS) est l’institution internationale du système des Nations Unies spécialisée dans la santé. Les experts de l’OMS donnent des éléments d’orientation, établissent des normes sanitaires et aident les pays à faire face aux problèmes de santé publique. De plus, l’OMS soutient et encourage la recherche en santé. Par son intermédiaire, les gouvernements peuvent s’attaquer ensemble aux problèmes de santé de portée mondiale et contribuer au bien-être des populations.

L’OMS compte [193] Etats Membres et deux membres associés. Ils se réunissent chaque année à l’Assemblée mondiale de la Santé à Genève pour décider de la politique de l’Organisation, approuver son budget et, à intervalles de cinq ans, nommer le Directeur général. Ils sont assistés dans leur tâche par les 34 membres du Conseil exécutif, élus par l’Assemblée de la Santé."

Les publications scientifiques de l'OMS sont généralement reconnues comme sources de référence.

L'OMS a plusieurs bureaux régionaux qui abordent les problèmes spécifiques de ces régions.

Bureaux régionaux de l'OMS dans le monde
  Région africaine de l'OMS   (46 pays)
  Région européenne de l'OMS   (53 pays)
  Région OMS de la Méditerranée orientale  (21 pays)
  Région OMS des Amériques   (35 pays)
  Région OMS de l'Asie du Sud-Est  (11 pays)
  Région OMS du Pacifique occidental  (27 pays)
Pandémie

Une épidémie causée par une maladie virulente qui frappe habituellement un grand nombre d’humains sur une zone géographique très étendue, englobant plusieurs pays, voire le monde entier. (Source : GreenFacts, sur base de l'Agence canadienne d’inspection des aliments Glossaire - Influenza aviaire   )

Plus…

Peste

La peste est une maladie infectieuse causée par la bactérie Yersinia pestis. La peste bubonique est la forme la plus commune chez l’homme. Elle se transmet à l’homme par les puces, par exposition directe à des tissus infectés ou à des particules en suspension dans l’air (aérosol).

La maladie se caractérise par de la fièvre, des frissons, des maux de tête et une sensibilité des glandes lymphatiques.

Diagnostiquée suffisamment tôt, la peste bubonique peut être traitée avec succès avec des antibiotiques. (Source : GreenFacts, sur base de Centers for Diesease Control and Prevention, Plague (Yersinia pestis)   )

Plus…

Pneumonie

Inflammation des alvéoles pulmonaires, les minuscules sacs d’air situés profondément à l’intérieur des poumons, là où se produisent les échanges de dioxyde de carbone et d'oxygène.

La pneumonie peut entraîner des symptômes tels que fièvre, frissons, raideur musculaire, douleurs thoraciques, toux accompagnée de flegme, essoufflement, tachycardie et difficulté respiratoire.

Cette maladie peut être aiguë ou chronique et est habituellement causée par des bactéries ou des virus. (Source : GreenFacts)

Plus…

Poliomyélite

La poliomyélite (polio) est une maladie virale hautement infectieuse qui touche principalement les jeunes enfants.

Transmis par l’eau et la nourriture contaminées, le poliovirus se multiplie ensuite dans l’intestin d’où il peut envahir le système nerveux.

Beaucoup de personnes infectées ne présentent aucun symptôme, mais excrètent le virus dans leurs fèces, transmettant ainsi l’infection à d’autres.

Les symptômes initiaux de la poliomyélite sont : fièvre, fatigue, maux de têtes, vomissements, raideur de la nuque et douleurs dans les membres. Dans une petite proportion des cas, la maladie provoque la paralysie, qui est souvent permanente.

La poliomyélite peut uniquement être évitée par la vaccination. (Source : OMS, Poliomyelitis , traduit par GreenFacts )

Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA

ONUSIDA, le Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA, a été créé en 1996 pour mettre en commun les efforts de lutte contre le SIDA et les ressources de dix agences des Nations Unies qui devinrent alors les co-parrains de ONUSIDA. Les co-parrains comprennet le PNUD, l'UNICEF, l'UNFPA, l'OMS, l'UNESCO, l'OIT, l'UNHCR, le PAM, l'ONUDC et la Banque Mondiale. (Source : Site web de l'ONUSIDA )

Règlement sanitaire international

"Depuis le 15 juin 2007, le Règlement sanitaire international (2005) a commencé à être appliqué dans le monde entier. Cet accord juridiquement contraignant contribue dans une large mesure à la sécurité sanitaire internationale en fournissant un nouveau cadre pour coordonner l’action en cas d’événements pouvant constituer une urgence de santé publique de portée internationale et rendra tous les pays mieux à même de déceler, d’évaluer, de signaler les menaces pour la santé publique et d’y faire face.

Les Etats Parties au Règlement ont un délai de deux ans pour évaluer leurs capacités et élaborer des plans d’action nationaux, puis trois ans pour satisfaire aux prescriptions du Règlement concernant les systèmes nationaux de surveillance et d’action ainsi qu’aux prescriptions dans les aéroports, les ports et certains postes-frontières désignés."

(Source : OMS A propos du Règlement sanitaire international  )

Réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie (GOARN)

"Le Réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie  (GOARN) est un dispositif technique de collaboration entre des institutions et des réseaux qui mettent leurs ressources humaines et techniques en commun pour identifier et confirmer rapidement les épidémies de portée internationale, et y répondre dans les meilleurs délais. Ce réseau constitue un cadre opérationnel réunissant les compétences et le savoir-faire grâce auxquels la communauté internationale peut, à tout moment, être avertie d’une menace d’épidémie et être prête à y répondre." (Source : Site Web du Réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie  )

Réseau mondial de surveillance de la grippe de l’OMS

Le Réseau mondial de surveillance de la grippe de l’OMS  permet à l’OMS de recommander deux fois par an le contenu du vaccin antigrippal pour la saison grippale à suivre (recommandations actuelles). Chaque année, on produit plus de 250 millions de doses de vaccin contre la grippe qui contiennent les souches de grippe recommandées par l’OMS.

Une mise à jour fréquente du contenu du vaccin contre la grippe est nécessaire, car les virus de la grippe évoluent en permanence. Seul un vaccin dont les souches de virus correspondent aux souches en circulation protégera efficacement les personnes vaccinées de la grippe et de la mort.

Le Réseau mondial de surveillance de la grippe de l’OMS sert aussi de mécanisme mondial d’alerte pour l’émergence de virus grippaux à potentiel pandémique. Ses activités ont grandement contribué à la compréhension de l’épidémiologie de la grippe. Le réseau a été créé en 1952, après qu’un Comité d’experts de l’OMS ait estimé que l’OMS ne serait en mesure de conseiller ses États Membres "en matière de mesures de contrôle utiles, inutiles ou nuisibles" que via la création d’un réseau international de laboratoires. (Source : site Internet du WHO Global Influenza Surveillance Network , traduit par GreenFacts )

Résistance aux médicaments

La résistance aux médicaments est la diminution de l’efficacité d’un médicament spécifique mis au point pour soigner une maladie ou en diminuer les symptômes chez le patient.

Les infections respiratoires, le VIH/SIDA, les maladies diarrhéiques, la tuberculose et le paludisme sont les principales causes de mortalité parmi les maladies infectieuses. Au cours des dernières années, toutes ces maladies sont devenues résistantes aux médicaments de première ligne. (Source : GreenFacts )

Rougeole

La rougeole est une maladie de la peau hautement infectieuse causée par un virus (fam. Paramyxoviridae). Elle a tendance à survenir sous la forme d’épidémies et reste une des principales causes de décès chez les jeunes enfants. Elle se transmet par les sécrétions du nez et de la gorge.

Les plus à risque de la rougeole et de ses complications – dont la mort – sont les enfants non immunisés de moins de cinq ans et en particulier les nourrissons.

Les nourrissons infectés peuvent souffrir de diarrhées sévères pouvant entraîner une déshydratation, d’inflammations de l’oreille moyenne et de graves infections des voies respiratoires. (Source : GreenFacts, sur base de US National Institue of Health, Glossary   )

Rubéole

La rubéole est une infection causée par le virus de la rubéole, qui est généralement transmis par des gouttelettes issues du nez ou de la gorge.

Le syndrome de rubéole congénitale (SRC) est une cause importante de graves malformations congénitales. Même s’il s’agit d’une maladie infantile légère, le SRC provoque de nombreuses anomalies congénitales.

La surdité est la plus commune, mais le SRC peut aussi causer des anomalies dans les yeux, le cœur et le cerveau.

Quand une femme est infectée par le virus de la rubéole en début de grossesse, elle a 90% de chance de transmettre le virus à son fœtus. Cela peut entraîner la mort du fœtus, ou engendrer un SRC. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Rubella   )

Shigellose

La Shigella est un type de bactérie qui est une cause majeure de diarrhée et de dysenterie - diarrhée avec du sang et du mucus dans les selles - dans le monde entier.

Les bactéries se transmettent quand de l’eau ou de la nourriture contaminée est avalée, ou par contact de personne à personne. Dans le corps, elles peuvent envahir et détruire les cellules qui tapissent le gros intestin, causant des ulcérations des muqueuses et de la diarrhée sanglante.

En dehors de la diarrhée, les symptômes de l’infection par Shigella comptent la fièvre, des crampes abdominales et des douleurs rectales. La plupart des patients guérissent sans complications dans les sept jours.

La shigellose peut être traitée avec des antibiotiques, bien que certaines souches ont développé une résistance aux médicaments. (Source : GreenFacts, sur base de l’OMS, Shigella   )

Syndrome respiratoire aigu sévère

Syndrome respiratoire aigu nouvellement identifié et causé par un nouveau virus, le virus coronaire du SRAS, que l'on soupçonne d'avoir récemment franchi la barrière entre les animaux et les êtres humains.

Les signes et symptômes sont semblables à ceux de la grippe au début avant de s'apparenter ensuite davantage aux symptômes de la pneumonie. Si la plupart des personnes infectées se sont rétablies, le manque de traitements appropriés a entraîné des cas de décès.

La transmission du SRAS se fait principalement à travers l'inhalation de gouttelettes présentes dans l'air quand quelqu'un infecté par le SRAS tousse ou éternue. (Source : GreenFacts)

Plus…

Système cardiovasculaire

Il s'agit du système qui comprend le coeur et les vaisseaux sanguins et qui fait circuler le sang à travers le corps. Ce système apporte aux tissus de l'oxygène et des substances nutritives en suffisance et les aide à se débarrasser de déchets. Le système lymphatique, qui est connecté au système sanguin, est souvent considéré comme faisant partie du système cardiovasculaire. (Source : NCI Dictionary of cancer terms , traduit par GreenFacts )

Plus…

Système nerveux

Le système nerveux est un système complexe et sophistiqué qui régule et coordonne les activités du corps.

Il se compose:

  • du système nerveux central, constitué du cerveau et de la moelle épinière
  • du système nerveux périphérique qui comprend les yeux, les oreilles, les organes sensoriels du goût et l'odorat, ainsi que les récepteurs sensoriels situés dans la peau, les articulations, les muscles, et d'autres parties du corps.
(Source : GreenFacts, sur base de Ohio State University Medical Centre About the Nervous System  )

Tuberculose

Maladie causée par une infection bactérienne qui endommage les tissus du corps humain, le plus souvent les poumons (tuberculose pulmonaire). La tuberculose cause de petites tumeurs qui détruisent les tissus.

Les symptômes comprennent la toux, la fatigue, la perte de poids, les difficultés à respirer, et la fièvre. (Source : GreenFacts)

Plus…

Union Africaine (UA)

L’Union Africaine   (UA) est une organisation panafricaine dont l’objectif est de faire avancer un continent uni vers la paix et la prospérité.

L’UA soutient l’intégration politique et économique au sein de ses 53 nations membres. Elle vise à stimuler le développement, éradiquer la pauvreté et positionner l’Afrique dans l’économie globale. (Source : Source: site internet de l’Union Africaine  )

Variole

Maladie très contagieuse causée par un type de poxvirus. Les symptômes comprennent habituellement de la fièvre, de graves maux de dos et des éruptions cutanées semblables à des ampoules. La variole se transmet de personne à personne par voie respiratoire à travers les particules contaminées en suspension dans l’air (aérosols). (Source : The University of Chicago Medical Center, Glossary - Travel Medecine  , traduit par GreenFacts )

Plus…

VIH/SIDA

VIH est l'acronyme de Virus de l'Immunodéficience Humaine. Il s’agit d’un virus qui attaque les cellules du système immunitaire humain et qui les détruit ou altère leur fonctionnement. L’infection par ce virus se traduit par l’affaiblissement progressif du système immunitaire, ce qui conduit à une déficience immunitaire.

Les individus immunodéficients sont bien plus vulnérables à toute une série d’infections dont la plupart sont extrêmement rares chez les gens ne présentant pas de déficience immunitaire.

SIDA signifie Syndrome de l’ImmunoDéficience Acquise. Ce terme désigne toute une série de symptômes et d’infections associées à la déficience acquise du système immunitaire. Il a été établi que l’infection par le VIH était la cause sous-jacente du SIDA. (Source : ONUSIDA Fast facts about AIDS , traduit par GreenFacts)

Plus…

Virus

Agent infectieux de très petite taille incapable de se reproduire par lui-même. Un virus doit s'introduire dans une cellule vivante pour pouvoir se multiplier ou se reproduire.

Les virus provoquent des maladies chez les humains, les animaux, les plantes et les bactéries.

Le rhume commun, la grippe, la variole et le SIDA sont quelques exemples de maladies de l’homme provoquées par des virus. (Source : GreenFacts)

Plus…

Virus Nipah

Le virus Nipah est un virus nouvellement reconnu qui se transmet de l’animal à l’homme (zoonose). Il provoque des maladies chez les animaux et chez l’homme suite à un contact avec des animaux infectieux.

Le virus Nipah est devenu un problème de santé publique en raison de sa capacité à infecter un large éventail d’espèces et surtout parce qu’il entraîne une maladie mortelle chez l’homme.

Toutefois, les mécanismes précis de transmission sont encore mal connus et le traitement repose actuellement sur des soins intensifs. (Source : GreenFacts, sur base de US Centers for Disease Control and Prevention, Hendra Virus Disease and Nipah Virus Encephalitis   )


Autres articles qui pourraient vous intéresser...
Résistance aux antibiotiques Page d'accueil
Comment limiter sa progression?
Vaccination Page d'accueil
Le public est préoccupé par la sécurité et l'efficacité de la vaccination. Ces préoccupations sont-elles justifiées ?
Dégradation des sols et désertification Page d'accueil
Quels efforts de conservation peuvent-ils contribuer à inverser les tendances préoccupantes actuelles concernant l'état de nos terres et de nos sols ?
Liste de A à Z
FacebookTwitterEmail
    Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants

    Get involved!

    This summary is free and ad-free, as is all of our content. You can help us remain free and independant as well as to develop new ways to communicate science by becoming a Patron!

    PatreonBECOME A PATRON!