Langues:
Accueil » SIDA » Niveau 2 » Question 5

SIDA Etat actuel de l’épidémie & défis à relever

5. Quels sont les progrès accomplis dans les domaines de la recherche et du financement ?

  • 5.1 Comment a évolué le financement de la lutte contre le VIH/SIDA ?
  • 5.2 Quels ont été les efforts fournis au niveau de la recherche ?

5.1 Comment a évolué le financement de la lutte contre le VIH/SIDA ?

L’objectif mondial relatif au financement de la lutte contre le VIH/SIDA est l’un des rares objectifs pour 2005 à avoir été atteint. Le montant consacré à la lutte contre le SIDA a fortement augmenté depuis 2001. En 2005, 8,3 milliards de dollars américains ont été alloués à la lutte contre le SIDA dans les pays à revenus faibles et modérés.

La Déclaration d’engagement sur le VIH/SIDA de 2001 a conduit au lancement, en décembre 2002 du « Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria », qui a attribué à ce jour 350 subventions à 128 pays, et distribue 20 % des fonds monétaires internationaux alloués à la lutte contre le SIDA. Les autres principaux donateurs sont la Banque Mondiale et le plan présidentiel d'urgence d’aide à la lutte contre le SIDA des Etats-Unis.

Cependant, davantage d’actions sont nécessaires.

En effet, même si le financement a considérablement augmenté au fil des ans, les fonds récoltés pour la lutte contre le SIDA sont encore insuffisants. Par exemple, il est prévu que 10 milliards de dollars américains soient disponibles en 2007, alors qu’il en faudrait 18,1 milliards.

Afin de planifier la lutte à long terme contre le SIDA, la gestion du financement doit être améliorée afin que les pays puissent savoir à l’avance quelle somme leur sera allouée chaque année, et qu’ils puissent s’organiser en conséquence. Par exemple, tous les gouvernements et donateurs devraient annoncer à l’avance quelle somme d’argent ils comptent donner, et des systèmes devraient être mis en place pour vérifier que les sommes annoncées sont bel et bien versées. Plus en anglais…

5.2 Quels ont été les efforts fournis au niveau de la recherche ?

Des vaccins contre le VIH et des microbicides seraient profitables aux populations de tous les pays, des plus riches aux plus pauvres.

Entre 2000 et 2005, le financement a pratiquement doublé pour la recherche en matière de vaccins préventifs, passant de 327 millions de dollars américains en 2000 à presque 630 millions en 2005.

Depuis 2001, la recherche et le développement de microbicides vaginaux sûrs et efficaces se sont accélérés, avec un montant alloué à ces recherches estimé à 163 millions de dollars américains en 2005. Ces microbicides pourraient contribuer à la prévention de la transmission du VIH en tuant les microbes dans le vagin. Des essais cliniques à grande échelle sur des humains sont en cours pour déterminer à quel point ces médicaments et d’autres méthodes, comme l’utilisation du diaphragme chez la femme et la circoncision chez l’homme adulte, sont efficaces pour prévenir le VIH.

Dans près de trois-quarts des pays, toute recherche impliquant des êtres humains doit être approuvée par un comité d’éthique, afin de s’assurer que les essais sont conduits de manière adéquate. Cependant, les personnes séropositives et le personnel soignant ne sont généralement pas suffisamment impliqués lorsqu’il s’agit de revoir la façon dont les recherches sont effectuées. Plus en anglais…


FacebookTwitterEmailTelecharger (22 pages, 0.5 MB)
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants

Video