Langues:
Lire aussi la version actualisée du
Rapport d’évaluation du GIEC sur le changement climatique (2013)

Changement Climatique Mise à jour 2007

1. Quelles sont les causes du changement climatique?

    Concentrations de gaz à effet de serre au cours des 10 000 dernières années.
    Concentrations de gaz à effet de serre au cours des 10 000 dernières années.

    Le climat de la Terre dépend de nombreux facteurs, tels que la teneur en gaz à effet de serre et en aérosols de l’atmosphère, la quantité d’énergie provenant du soleil, ou encore les propriétés de la surface de la Terre. Quand les activités humaines ou naturelles modifient ces facteurs, ceux-ci provoquent un réchauffement ou un refroidissement de la planète, car ils modifient la quantité d’énergie solaire qui sera absorbée ou réfléchie dans l’espace.

    Les concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre, tels que le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N2O), ont crû de façon notable depuis 1750. Aujourd’hui, elles dépassent de loin leurs niveaux préindustriels.

    Le dioxyde de carbone est le plus important gaz à effet de serre d’origine anthropique. Sa concentration atmosphérique (379 ppm en 2005) est à l’heure actuelle bien plus élevée qu’elle ne l’a jamais été au cours des 650 000 dernières années, où elle oscillait naturellement entre 180 et 300 ppm. Aujourd’hui, elle augmente plus rapidement qu’elle ne l’a jamais fait depuis l’introduction des mesures systématiques en 1960, en raison principalement de l’utilisation de combustibles fossiles et, dans une moindre mesure, des changements d’affectation des terres. Par exemple, les émissions de dioxyde de carbone provenant de l’utilisation de combustibles fossiles sont passées de 6,4 Gt par an dans les années 90 à 7,2 Gt de carbone par an pour la période 2000-2005. Les concentrations atmosphériques de méthane et d’oxyde nitreux ont elles aussi fortement augmenté depuis l’époque préindustrielle, et résultent en grande partie des activités humaines comme l’agriculture et l’utilisation de combustibles fossiles.

    Les effets sur le climat de chacun des facteurs de changement s’expriment en termes de « forçage radiatif », un forçage positif provoquant un réchauffement de la surface de la terre, et un forçage négatif entraînant un refroidissement de celle-ci. Il est très probable (probabilité supérieure à 90%) que, dans l’ensemble, les activités humaines aient eu un effet de réchauffement sur la planète depuis 1750, avec une augmentation de l’énergie, ou forçage radiatif, de l’ordre de 1,6 Watt au mètre carré sur l’ensemble de la surface terrestre. L’influence respective des différents facteurs figure sur le tableau 2. Les principaux facteurs de changement sont les différents gaz à effet de serre existants, et il est probable que le réchauffement qu’ils provoquent se soit aggravé davantage au cours de l’ère industrielle qu’au cours des 10000 dernières années. Les principaux facteurs de refroidissement sont les aérosols, en raison des changements qu’ils provoquent au niveau de la couverture nuageuse. Plus en anglais…


    FacebookTwitterEmailTelecharger (41 pages, 1.1 MB)
    Changement Climatique (2007) foldout
    Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants

    Video