Langues:
Lire aussi la version actualisée du
Rapport d’évaluation du GIEC sur le changement climatique (2013)

Changement Climatique Mise à jour 2007

7. Quelles sont les tendances actuelles en matière d’émissions de gaz à effet de serre?

    Depuis l'époque préindustrielle, les émissions accrues de gaz à effet de serre dues aux activités humaines ont provoqué une augmentation prononcée des concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Entre 1970 et 2004, les émissions mondiales ont augmenté de 70 %. Au cours de cette période, les émissions provenant des secteurs de l'énergie et des transports ont plus que doublé.

    Les gaz à effet de serre émis à l’échelle mondiale sont notamment le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’oxyde nitreux (N2O), et les gaz fluorés (HFC, PFC et SF6). Chaque gaz est pondéré en fonction de son potentiel de réchauffement et le total est exprimé en gigatonnes d’équivalent-dioxyde de carbone équivalent (GtCO2-éq). En 2004, le total des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines s‘élevait à 49 gigatonnes d’équivalent-dioxyde de carbone (GtCO2-éq) et le CO2 représentait à lui seul 77 % du total.

    Bien que, depuis les années 1970, on ait de moins en moins besoin d'énergie pour produire une quantité donnée de PIB, cette diminution a été compensée par la croissance économique et démographique au niveau mondial. Les politiques de réduction des émissions mises en place dans certains pays ont permis de réduire efficacement les émissions de ces pays jusqu'à un certain point, mais n’ont pas suffi à contrer totalement l’augmentation des émissions au niveau mondial.

    Les politiques actuelles et les pratiques de développement durable n’empêcheront pas les émissions mondiales de gaz à effet de serre de continuer à croître. En effet, en l'absence de nouvelles mesures d'atténuation, les différents scénarios prévoient une augmentation des émissions de gaz à effet de serre entre 2000 et 2030 de l’ordre de 25 à 90 % selon le scénario.

    Les combustibles fossiles devraient maintenir leur position dominante sur le marché énergétique mondial au-delà de 2030. Par conséquent, entre 2000 et 2030, les émissions de CO2 résultant de l'utilisation de l'énergie devraient augmenter de 45 à 110 %, en particulier dans les pays en voie de développement (régions non visées par l'annexe I [en]). Les émissions de CO2 par habitant devraient rester sensiblement plus élevées dans les pays développés que dans le reste du monde (régions visées par l'annexe I [en]). Cependant, les pays développés devraient utiliser moins d'énergie par unité de PIB que les pays en voie de développement. Plus en anglais…


    FacebookTwitterEmailTelecharger (41 pages, 1.1 MB)
    Changement Climatique (2007) foldout
    Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants

    Video