Langues:
Lire aussi la version actualisée du
Rapport d’évaluation du GIEC sur le changement climatique (2013)

Changement Climatique Mise à jour 2007

2. Comment le climat change-t-il et comment a-t-il changé par le passé?

  • 2.1 Quels changements a-t-on observés jusqu’à aujourd’hui ?
  • 2.2 Comment le climat a-t-il changé par le passé ?
  • 2.3 Quels facteurs sont à l’origine des changements climatiques actuels ?

2.1 Quels changements a-t-on observés jusqu’à aujourd’hui ?

Depuis la publication du Troisième rapport d’évaluation (TRE), les progrès réalisés en termes de données, de couverture géographique, de compréhension des incertitudes, et de techniques de mesures ont permis de mieux comprendre comment le climat évolue dans le temps et dans l’espace. Le réchauffement climatique de la planète ne fait désormais plus aucun doute, et nombreuses sont les observations qui attestent de l’augmentation des températures de l’atmosphère et des océans, de la fonte généralisée des neiges et des glaces, ainsi que de l’élévation du niveau moyen des mers dans le monde (voir figure SPM-3 ).

Onze des douze dernières années (1995-2006) figurent parmi les douze années les plus chaudes jamais enregistrées depuis que les températures de la surface du globe sont mesurées (1850). Au cours des cent dernières années (1906-2005), la température moyenne de la planète a augmenté de 0,74°C, soit une augmentation plus élevée que celle de 0.6°C mentionnée dans le TRE pour la période 1901-2000. La courbe du réchauffement observée au cours des 50 dernières années (0,13°C par décennie) est presque deux fois plus forte que celle de ces cent dernières années. Les températures de la haute atmosphère et des océans (à des profondeurs d’au moins 3000 m) ont également augmenté, tout comme la teneur en vapeur d’eau de l’atmosphère. Dans les deux hémisphères, les glaciers de montagne, la couverture neigeuse et les calottes glaciaires ont fondu pour la plupart, contribuant ainsi à l’augmentation du niveau des mers dans le monde. La fonte de la couverture de glace du Groenland et de l’Antarctique a également concouru à l’élévation du niveau des mers qui, au XXe siècle, a atteint 17 cm au total.

De nombreux changements climatiques à long terme ont également été observés à l’échelle des continents, des régions et des bassins océaniques : changements au niveau des températures et de la glace dans l’Arctique, changements généralisés au niveau de la quantité de précipitations, de la salinité des océans, des régimes des vents, et de certains épisodes météorologiques extrêmes, comme les sécheresses, les fortes précipitations, la fréquence des vagues de chaleur et l’intensité des cyclones tropicaux (voir le tableau SPM-1 [en]). Certains aspects du climat n’ont apparemment souffert d’aucun changement. Par exemple, les écarts de température entre le jour et la nuit sont toujours les mêmes étant donné que les températures diurnes et nocturnes ont augmenté dans les mêmes proportions. Contrairement à l’Arctique, la banquise (glace de mer) de l’Antarctique n’a pas fondu de manière significative, ce qui confirme l’absence de signes de réchauffement dans cette région. Plus en anglais…

2.2 Comment le climat a-t-il changé par le passé ?

Des études sur le passé climatique de la planète ont permis de tirer certaines conclusions sur des changements climatiques qui se sont étalés sur des périodes allant de quelques décennies à plusieurs millions d’années. De manière générale, plus on remonte dans le temps, plus les incertitudes liées à ces déductions sur le passé climatique de la planète augmentent.

Les informations sur le passé climatique de la planète démontrent que, globalement, les températures des cinquante dernières années sont inhabituelles au regard des 1300 dernières années, au bas mot. La dernière fois que la planète a connu une longue période au cours de laquelle le climat était considérablement plus chaud qu’aujourd’hui (lors de la dernière période interglaciaire, il y a environ 125 000 ans), la fonte partielle des glaces polaires avait provoqué une hausse du niveau des mers de 4 à 6 mètres. Plus en anglais…

2.3 Quels facteurs sont à l’origine des changements climatiques actuels ?

Il est très probable que les changements de températures dans l’hémisphère Nord au cours des sept siècles antérieurs à 1950 soient en grande partie imputables aux éruptions volcaniques et aux changements d’intensité du rayonnement solaire. Cependant, il est très probable que, depuis lors, la plupart de l’augmentation de la température mondiale soit due à l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre engendrées par les activités humaines. Ces activités affectent d’ailleurs aujourd’hui très clairement d’autres aspects du climat, notamment le réchauffement des océans, les températures continentales moyennes, les extrêmes de températures ou encore le régime des vents.

Il est probable que ces concentrations plus élevées de gaz à effet de serre auraient provoqué un réchauffement plus important que celui observé si les aérosols volcaniques et les aérosols d’origine humaine n’avaient pas compensé partiellement ce phénomène de réchauffement.

Les modèles climatiques actuels, qui reproduisent sous forme de simulations l’évolution des températures observée sur chacun des six continents, attestent davantage de l’influence de l’homme sur le climat que ne le faisait le Troisième rapport d’évaluation (TRE). Les changements de température restent délicats à simuler à de plus petites échelles en raison de la plus grande variabilité naturelle de climat. Celle-ci rend plus complexe l’estimation des impacts présents et futurs de l’augmentation des gaz à effet de serre d’origine humaine. Plus en anglais…


FacebookTwitterEmailTelecharger (41 pages, 1.1 MB)
Changement Climatique (2007) foldout
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants

Video